L’Emploi doit être la priorité de TOUS !

La section du P.C.F de Bergerac et les élus du groupe PCF / Front de Gauche de la Communauté d’Agglomération Bergeracoise apportent leur soutient aux salariés de la conserverie de Bergerac ainsi qu’aux agriculteurs qui dépendent de son activité.


La conserverie de Bergerac est victime de l’appétit féroce du groupe agroalimentaire D’AUCY.


A l’annonce de restreindre l’activité économique de la conserverie uniquement à la filière « concentré de tomate », la direction est incapable de répondre aux questions sur l’avenir de ses salariés. Il faut tout de même rappeler que le Groupe D’AUCY a bénéficié de conditions très avantageuses de la C.A.B pour implanter son unité de logistique sur le site de l’ESCAT. Le groupe s’était engagé à pérenniser l’activité économique de la conserverie ainsi qu’à créer 80 emplois dans l’unité logistique.


Le groupe D’AUCY est coutumier du fait, il dévore l’argent public et ensuite ferme les usines !


• Les abattoirs de porc GAD en Bretagne avec 900 emplois de supprimés.


• Val d’AUCY, avec la fermeture de l’usine de CIEL où 110 salariés ont été licenciés après avoir reçu d’importantes subventions de l’Union Européenne,

 

Mais le plus honteux c’est que le Groupe d’AUCY réalise un bénéfice (résultat net excédentaire) déclaré en 2014 de 12,4 millions d’euros.


La direction bergeracoise pleure des soi-disant 3 exercices déficitaires du site. En même temps le groupe investit 130 millions d’euros en Bretagne !!! De qui ce moque-t-on !


Les futurs profits du groupe D’AUCY ne peuvent être réalisés par la suppression des emplois de la conserverie de Bergerac
D’AUCY s’engraisse d’aides publiques pour assurer la sauvegarde de l’emploi et le développement de l’outil industriel, on voit le résultat !


Les salariés ne doivent pas être les variables d’ajustement de la politique économique des actionnaires et du portefeuille des patrons.

 

 

tract à télécharger :

 

Revenir