Sénatoriales 2020 - Election de Marie-Claude Varaillas

Une belle victoire et de beaux symboles !

La victoire de Marie-Claude Varaillas à ces élections sénatoriales, n’est pas seulement la victoire du Parti communiste Français en Dordogne. C’est surtout un atout immense dans les batailles qui attendent les Françaises et les Français face à cette politique Macron qui ne cesse de déconstruire et détruire notre république et nos territoires ruraux. C’est aussi la preuve que le travail de nos élus et de Marie-Claude est reconnu dans notre département.

Les grands électeurs ont bien mesuré l’enjeu de ces sénatoriales en permettant l’élection de deux sénateurs de Gauche. Deux sénateurs qui ont mené une campagne de terrain et qui se battront pour la Dordogne et contre la politique du gouvernement Macron.

Ils l’ont bien compris en choisissant Marie-Claude à la place du candidat de LAREM soutenu par toute la droite et par Alain Castang au second tour. C’est aussi, là, l’un des enseignements de ce scrutin. LAREM qui a raflé tous les députés aux législatives n’arrivent plus à convaincre ni les électeurs, ni les élus du territoire, malgré les carabistouilles de l’entre deux tours.

Quand la Gauche ne se cache pas, qu’elle porte un projet de société écologique et social, et lorsqu’elle se rassemble : elle gagne. Nous tenons bien sûr à remercier les électeurs socialistes pour leur soutien massif et à féliciter Serge Mérillou. Mais nous tenons aussi à remercier les écologistes qui ont démontré leur sens des responsabilités et l’envie d’ouvrir de nouvelles perspectives en retirant leur candidature au second tour et en votant pour Marie-Claude. Nous remercions bien sûr tous nos grands électeurs qui eux aussi ont participé activement à cette victoire.

Dans une période qui s’annonce très compliquée pour nos territoires, une période ou la crise du capitalisme menace la planète, nos emplois, la santé, la culture, l’éducation, nos services publics, un monde viable en somme : le choix de Marie-Claude Varaillas pour défendre la Dordogne n’est pas anodin.

C’est en effet la première femme sénatrice de la Ve république en Dordogne. Mais au-delà de ça, c’est une femme de conviction, une humaniste, une travailleuse acharnée, qui a déjà démontrée toute sa valeur au Conseil Départemental. Vous pouvez être assurée qu’elle défendra les territoires ruraux et qu’elle continuera, avec les autres sénateurs communistes, l’énorme travail déjà engagé.

Vous avez fait le bon choix pour les Périgourdin(e)s et pour notre département !!!

 

Julien CHOUET

Revenir