L'Edito de Mars

Retranscription de l'Edito du mois de Mars :

Le contexte de tension sociale dans laquelle se trouve la France depuis le mois de décembre 2019 concernant la réforme des Retraites ne faiblit pas. Suite à la volonté d’Edouard Philippe d’imposer par le biais du 49.3 le projet, c’est plus de la 67% de la population française qui est méprisée, insultée et bafouée. Nous devons continuer à nous mobiliser toutes et tous contre ce gouvernement qui muselle le peuple pour son bon plaisir et nous retrouver aux différentes actions entreprises par l’intersyndicale les prochaines semaines.

Dans ce contexte particulier, les échéances concernant les élections municipales approchent à grand pas. Le travail mené par nos Camarades au sein des différentes listes de rassemblements s’est concrétisé et accéléré durant ces dernières semaines afin d’amorcer le premier tour le mieux possible. Faire élire des communistes dans les conseils municipaux, c’est l’assurance du relais dans les institutions des luttes sur tous les terrains, l’assurance d’avoir un écho local et l’assurance d’être défendu par nos élus.

En parlant de voix Communiste, le samedi 04 avril la cérémonie annuelle de mémoire à Fanlac, sera l’occasion de commémorer un pan de l’histoire qui ne mérite pas une seconde d’être oublié. L’injustice et l’ignominie vécues par les prisonniers du Sablou au motif de leurs convictions politiques sont d’autant plus actuelles face au présent et au passé qui semblent se conjuguer. Soyons sur le qui-vive, soyons sur la brèche et restons mobilisés afin d’honorer la mémoire de nos Camarades, pionniers de la Résistance.

L'édito Mars de La Voix de Jacquou en ligne ici

 

 

 

Revenir