Débat public le 5 mars en présence de Marie Pierre Vieu à St André d'Allas

Comme mon mandat de députée européenne m’y invite, j’ai décidé de faire le tour des départements de la Nouvelle Aquitaine. Pour discuter, débattre et échanger, notamment sur les questions agricoles, questions qui me sont chères et que j’ai plusieurs fois portées au parlement européen.

 

Sur la Dordogne, la situation des Rougié à Sarlat m’a interpellé. D’autant plus que le siège d’Euralis se trouve à Lescar, dans mon département, et que je connais très bien les pratiques de ce mastodonte de l’agroalimentaire.

 

C’est pourquoi je me tiens à votre disposition le lundi 5 mars, à 19h30, à la salle des fêtes de St-André d’Allas pour en débattre avec vous.

 

Mais au-delà de la question des Rougié, c’est toute la « filière gras » qui est en difficulté et à repenser. C’est toute notre politique agricole que nous devons redéfinir. Pour nos agriculteurs, pour nos salariés du secteur agro-alimentaire, mais aussi pour nous consommateurs et pour nos territoires.

 

En espérant vous y retrouver nombreuses et nombreux.

Revenir