"Contre la privatisation des barrages et pour un service public de l’énergie de tous et pour tous"

Nous venons d’apprendre que vendredi, sous l’effet d’une double conjonction : les aspects cachés de la loi transition énergétique votée par la majorité parlementaire PS/EELV ouvrant la porte aux privatisations et les injonctions de Bruxelles, la France serait contrainte d’interdire à EDF de répondre aux appels d’offres lors des renouvellement des concessions hydrauliques, les barrages, et de remettre en cause celles attribuées depuis 1999 ! Autre précision : avant de les donner, EDF (les usagers) devraient les mettre en parfait état !


Ces dernières annonces sont de nature à faire exploser le modèle économique, industriel et social construit avec EDF, depuis 1946, porté par le programme du Conseil National de la Résistance . L’objectif étant de tout dérèglementer pour revenir au système connu avant la seconde guerre mondiale.


Les 15 candidats Périgourdins de la liste régionale « l’humain d’abord » partagent l’émotion suscitée par ces annonces qui touche un secteur stratégique de notre pays.


Par ailleurs, au 1er janvier, Entreprises (PME) et collectivités locales n’auront plus droit aux tarifs du service public. Elles devront faire leur marché dans la jungle des fournisseurs privés qui ne sont pas, comme chacun le sait, des philanthropes, seulement des traders qui veulent faire un maximum de profit. Voilà une affaire qui ne va pas arranger les comptes des collectivités locales déjà confrontés aux baisses de dotations et aux conséquences de la loi Nome qui vise a renchérir le cout de l’énergie.


Nous nous reconnaissons dans le combat pour le bien commun et sa maitrise. L’eau est le patrimoine de l’Humanité et des groupes privés ne peuvent détenir le pouvoir énorme de contrôler l’eau du la Dordogne, de l’Isle, de nos rivières. Notre liste « L’Humain d’abord » fait une priorité du combat contre l’austérité, la dérèglementation. Nous voulons agir pour la justice sociale et la solidarité grâce à des services publics modernes et démocratisés.


Nous invitons les agents d’EDF et les salariés de la filière énergie à se servir de leur bulletin de vote au premier tour des élections régionales le dimanche 6 décembre en votant pour la liste « L’humain d’abord ». Chaque voix comptera pour porter des élus sur qui compter pour défendre le Service Public au sein d’une région qui représente une part importante de la production électrique française.


En tant que région économique et industrielle, nous devons être exemplaires et solidaires avec tous nos concitoyens, c’est pourquoi nous défendons un prix du kW le même pour tous, issu d’une juste péréquation appliquée uniformément sur toute les régions et le territoire.


Les candidats de notre liste « l’humain d’abord, soutiennent toutes les mobilisations, dont celle du 4 novembre à EDF, des salariés pour la défense de leurs entreprises, leurs emplois et les missions de service public …

Laurent PEREA


Tête de Liste de la section départementale
Front de Gauche

Revenir