Soirée Débat Firbeix Mardi 10 Novembre

Les 6 et 13 décembre vous voterez pour élire les Conseillers régionaux de la nouvelle région qui regroupe l’Aquitaine, le Limousin et Poitou Charente.


Voter vous permettra de définir l’avenir que vous souhaitez pour vous, vos enfants, vos proches. Ce vote sera celui qui dira votre colère des engagements oubliés, des promesses non-tenues, des trahisons, et en fin de compte des existences sacrifiées.


Il sera aussi celui qui vous permettra de reprendre vos vies en mains. La réforme territoriale éloigne un peu plus les institutions et les lieux des citoyen(e)s, elle déséquilibre les territoires ruraux si importants dans cette nouvelle région et les soumet aux métropoles, au détriment de l’emploi, des services publics, des centres de santé, des transports quotidiens, de l’éducation et de la culture. Sans doute les grands groupes du CAC 40, une poignée d’individus, y trouveront ils leur compte ! Pourtant ensemble nous pouvons engager notre région et le pays dans une autre voie.


Car contrairement à ce que les grands médias disent à longueur de journée il existe une alternative à cette situation. Elle ouvre l’espoir qu’une perspective concrète pour une vie meilleure se construise enfin en France comme elle a commencé à s’imposer dans d’autres pays. Le projet du Front de gauche est construit autour de trois axes.


D’abord la démocratie. La nouvelle région éloigne les citoyens des institutions. Raisons de plus pour agir dès aujourd’hui à de nouveaux comportements démocratiques en faisant de la participation et de la décision des citoyen(e)s le cœur de la politique régionale. Contre V.Calmels la candidate des Conseils d’administrations du CAC 40 et A.Rousset qui veut supprimer toutes entraves aux subventions pour les entreprises, nous changerons les pratiques pour permettre aux élus, aux salariés, aux syndicalistes, de décider là où ils se trouvent de l’utilisation de l’argent public particulièrement pour l’emploi.


Mais aussi la solidarité. La mise en concurrence des territoires n’est ni utile, ni efficace. C’est pourquoi nous voulons agir pour que les moyens continuent d’être donnés à toutes les collectivités, départements, communes, intercommunalités, pour qu’ils puissent continuer à agir dans la proximité et avec les populations dans tous les domaines. Contrairement à la loi Notre qui recentralise l’action publique, nous voulons résister à cette orientation rétrograde et continuer de pousser les feux de la décentralisation. Nous en aurons les moyens en agissant pour mutualiser autour d’objectifs communs d’intérêt général l’argent public et les moyens des banques.


Enfin, parce que cela conditionne notre avenir commun bien au-delà de l’horizon de notre région, nous voulons les territoires soient les pilotes exemplaires de la transition écologique et prennent en compte l’urgence que nous rappelle les débats de Cop 21, cette nouvelle révolution pour un mode de développement écologique et durable.


Cette élection des 6 et 13 décembre est ainsi à la croisée des chemins. Nous voulons être de ceux qui, avec vous, vont construire une vie de fierté et de dignité différente de celle que voudrait nous imposer les puissants de tous les bords, les seigneurs du CAC 40, qui confisqueraient bien ces nouveaux pouvoirs à leur profit.

 

Nous vous invitons à Débatre le Mardi 10 novembre à 20 h à la Salle des Fêtes de Firbeix en présence de Olivier Dartigolles, Laurent Péréa tête de liste Front de Gauche Dordogne et Josette Gosset, et les candidat(e)s aux élections régionales sur la liste du Front de gauche.

Revenir