Élections régionales : réaction d'Olivier Dartigolles (PCF/FDG) à la décision prise par EELV.

Nous regrettons la décision prise par les instances régionales d'EELV en Aquitaine/Limousin/Poitou/Charente. Avec le Front de gauche, nous proposions à EELV de construire ensemble une alternative sociale, écologique et démocratique pour les élections régionales de décembre. Les politiques actuelles épuisent les territoires, les êtres humains et la nature.


Alors que nous assistons à un terrible basculement vers le pire, le rassemblement pour le progrès social et la transition énergétique restera pour nous une priorité.


Nous continuerons, en appelant à l'intervention citoyenne la plus large, à agir pour des politiques régionales publiques avec des actes concrets, planifiés et budgétisés.


Comment ? En luttant contre les énergies carbonées, en instaurant une taxe carbone régionale, en développant le rail, pour les voyageurs - et pas les bus Macron- et le transport des marchandises, en favorisant une agriculture paysanne et familiale, les circuits courts, l'économie circulaire, en travaillant à l'échelle de es bassins d'emploi à la relocalisation des productions.
Les solutions existent. Ayons le courage d'en créer les conditions avec les prochaines élections régionales. Avec le Front de gauche, nous ne cesserons d'interpeller toutes celles et ceux qui partagent l'essentiel : changer l'avenir.


Olivier Dartigolles, chef de file du PCF/FDG.

Revenir